La sécurité à l’échelle de vos exigences

La sécurité à l’échelle de vos exigences

5/4/2016 - SPI

L’utilisation des escabeaux et des échelles offre une solution pratique pour accéder dans différents endroits sans avoir à grimper.  Il faut cependant tenir en ligne de compte que les chutes de toutes sortes représentent la deuxième cause de décès accidentels au Canada, dont trois sur quatre impliquent une échelle!  La majorité des chutes d’une échelle peuvent être attribuées à ces 3 principales situations :

  • Le mauvais type d’échelle a été utilisé (trop courte, en aluminium près d’une source électrique, etc.).
  • L’échelle a cédé ou basculé (mauvais état de l’échelle ou installée près d’une aire de circulation, ou sur surface inégale ou glissante).
  • L’échelle a été mal utilisée (non respect de l’inclinaison lors de l’installation, position du travailleur non centrée, etc.).

 Certaines règles à suivre sont donc essentielles afin rendre sécuritaire l’utilisation d’échelles portatives.

Bien installer son échelle

Le mot clé ici est stabilité. L’échelle doit être placée sur une surface plane et avoir une pente de 1 dans 4, correspondant à un angle de 75 degrés entre le pied de l’échelle et son point d’appui. L’échelle doit dépasser le pallier d’appui de trois échelons, soit près d’un mètre. Une installation vis-à-vis la zone d’accès évitera à l’utilisateur d’être à bout de bras, sur la pointe des pieds ou la tête vers l’arrière.

Quelques règles à suivre pour gravir les échelons

Au Canada, c’est le Groupe CSA qui dicte les critères de fabrication des échelles en fonction du poids qu’elles doivent supporter et du type d’utilisation (industrielle, commerciale ou résidentielle).  Assurez-vous que les échelles que vous utilisez répondent à la norme CSA  Z11-12.

  • Vérifiez que les échelons sont bien solides, exempts de graisse, saleté, glace, etc.
  • Toujours se tenir au centre de l’échelle et y faire face pour monter et descendre.
  • Gardez en tête qu’on peut difficilement travailler d’une échelle, surtout si vous devez manipuler des outils car vous devez toujours conserver 3 points de contact, en tout temps.
  • L’échelle n’est pas une station de travail permanente.  On ne doit y rester que pour une durée limitée.  Il faut en redescendre!
  • Ne pas utiliser les 3 échelons supérieurs.
  • Si le travail à faire se situe à une hauteur de plus de 3 mètres,  implique des mouvements où le travailleur ne pourra garder son centre de gravité au centre de l’échelle, ou encore, s’il doit utiliser ses mains, il faudra alors opter pour un système de protection contre les chutes.

Vous avez des besoins spécifiques?

Chez SPI Santé Sécurité, nous avons à cœur d’être à la hauteur de vos attentes avec notre service d’ingénierie qui peut créer des équipements sur mesure selon les défis auxquels vous pouvez être confrontés. 

« Il ne faut jamais négliger la sécurité du travailleur; il est donc primordial de sécuriser l’échelle sur laquelle il monte. À titre d’exemple, nous avons conçu un support d’échelle latéral pour des clients devant accéder au toit de leur bâtiment. Ces supports, en plus de stabiliser l’échelle et d’éviter qu’elle ne bascule, permettent de définir la zone d’accès et de sécuriser la transition. »

explique Annie Chantelois, Directrice, ingénierie et infrastructures.

Quand une formation s’impose, commencez au bas de l’échelle

En tant qu’employeur, vous avez la responsabilité d’informer et d’offrir un programme de formation contre les chutes si vos travailleurs utilisent des échelles et que le travail comporte des dangers. Chez SPI Santé Sécurité, nous offrons une grande sélection de formations qui sauront répondre aux besoins particuliers de votre entreprise. N’hésitez pas à faire appel à nos experts!