28 janvier 2015

Détection des gaz : deux erreurs à ne plus commettre

Détection des gaz : deux erreurs à ne plus commettre

Nous avons la chance de pouvoir compter sur des détecteurs de gaz plus performants que jamais. Mais l’utilisateur, dans bien des cas, commet certaines erreurs. Fabien Demers, conseiller/formateur sénior chez SPI, veut attirer votre attention sur 2 erreurs importantes encore trop souvent commises.

1) Une mauvaise interprétation du résultat lors de la prise d’échantillon

Voici ici une mise en situation souvent observée. On doit échantillonner à l’intérieur d’un regard dans la rue ou autre espace clos à entrée verticale.

Premièrement, les détecteurs de gaz ne sont pas tous munis d’une pompe d’échantillonnage afin de prendre la lecture à partir de l’extérieur à l’aide d’un tube. Pour pallier à cela, l’échantillonneur descend le détecteur à l’aide d’une corde en respectant les principes de détection.

En sortant le détecteur, l’échantillonneur regarde l’écran du détecteur. Qu’observe-t-il? Des valeurs normales, pourquoi? Les détecteurs affichent en temps réel. C’est une lecture directe. Ainsi les valeurs affichées sont celles obtenues…à l’extérieur! « Plusieurs personnes sont surprises lorsqu’on leur fait prendre conscience de la situation », souligne Fabien Demers. Comment pallier à cela? C’est simple! Il suffit d’aller voir les valeurs maximales enregistrées lors de la prise de lecture. Tous les détecteurs le permettent. Il faut bien connaître son détecteur. Cependant, on doit les avoir effacées avant d’effectuer l’échantillonnage.

2) Manquer de patience avant l’affichage

Bien que les détecteurs de gaz affichent en temps réel, il faut encore savoir patienter un peu! Trop d’empressement peut nous empêcher d’obtenir les vrais résultats.

Lorsqu’on détecte quelque chose avec notre nez, ça peut prendre quelques moments à notre cerveau pour interpréter le résultat. C’est la même chose avec le détecteur de gaz. Pour cela, il faut lui laisser le temps requis pour afficher les bonnes valeurs. Comment le savoir? « Si je vous parle du T90, est-ce que ça vous dit quelque chose? C’est souvent une question qui est posée aux utilisateurs par nos experts-conseils et formateurs », ajoute Fabien Demers.

Le T90 est une donnée qui exprime le temps nécessaire avant d’afficher 90 % de la concentration du gaz à détecter. Ces données sont différentes pour chaque détecteur en fonction des capteurs présents. Pour connaître ces valeurs, il faut se référer au manuel du fabricant.

Vous voulez observer cela? C’est simple. Utilisez un cylindre qui sert à la vérification et à l’étalonnage du détecteur. Lorsque votre détecteur est en mode lecture, branchez-y votre cylindre et ouvrez la valve. Regardez réagir le détecteur. Vous allez observer que le détecteur prend un certain temps à afficher. De plus, prenez l’exemple du CO, il y en a probablement 100 ppm dans le cylindre. Chronométrez le temps pour que votre détecteur affiche 90. 

Pour vos prochaines lectures, laissez le temps requis à votre appareil pour afficher les vraies valeurs.

Évitez de courir ces risques

Le meilleur moyen de s’assurer que vos utilisateurs sont qualifiés (pour utiliser, échantillonner et interpréter) et connaissent leur appareil de détection dans les moindres détails, c’est de leur offrir une formation adaptée à leurs besoins.

SPI en tient compte pour construire une formation sur mesure en détection des contaminants. Vous sauvez en coûts et gagnez en efficacité.

Un outil intéressant en détection des gaz

Le fabricant MSA offre un outil intéressant pour les usagers. C’est un simulateur de détection en ligne (anglais) pour certains modèles plus récents. Nos experts-conseils et formateurs l’utilisent pour enseigner, mais également pour effectuer des interventions à distance. Fabien Demers souligne qu’il a dépanné un utilisateur situé à Fermont. Il avait besoin de revoir les éléments essentiels pour réussir l’étalonnage et le « bump test » sur ses appareils. 

Contactez-nous pour en savoir plus sur le choix d’un détecteur de gaz adapté à vos besoins et d’obtenir les informations sur les services offerts en vente ou location de ces appareils.

blog comments powered by Disqus
]