29 juin 2015

Coups de chaleur : surveillez plus que la température!

Coups de chaleur : surveillez plus que la température!

La chaleur est parfois impardonnable. Le travail est intense, la canicule fait rage et, soudainement, le corps n’arrive plus à se refroidir. Il combat pour maintenir la température corporelle autour de 37 degrés Celcius, sa température habituelle et idéale. Si rien n’est fait et qu’il dépasse les 40 degrés, c’est le coup de chaleur. Dans certains cas, cette faiblesse peut être mortelle.

Quelques principes de base

Une multitude de facteurs peuvent augmenter les risques. La bonne nouvelle, c’est que dans chaque cas, il est facile d’agir! Sensibilisez votre personnel pour qu’ils adoptent ces comportements prudents.

  • Rappelez-leur de toujours avoir de l’eau à proximité
  • Recommandez-leur d’éviter l’exposition au soleil ou le travail dans un endroit qui manque de circulation d’air
  • Encouragez-les à prendre régulièrement des pauses
  • Mentionnez-leur l’importance de porter un vêtement qui favorise l’évacuation de la sueur

La « vraie » température

Ces principes sont suivis à la lettre par vos équipes? Ce n’est pas tout! En plus de ces précautions, il faut s’assurer que leur consommation d’eau répond aux besoins liés à la température. Pour ce faire, il suffit de calculer une température dite « corrigée », qui tient compte de facteurs aggravants. Pour un tableau complet détaillant les opérations mathématiques à effectuer, cliquez ici.

Retenez surtout qu’une température de 30 degrés Celcius au thermomètre est un indicateur incomplet! Il importe également de prendre en considération :

  • L’humidité relative

Si elle dépasse les 35%, elle aura pour effet d’accroître l’action de la chaleur. Une humidité de 60% correspond à l’ajout de 5 degrés supplémentaires!

  • L’ensoleillement

Une exposition directe aux rayons du soleil est évidemment plus dangereuse que lorsque l’on travaille sous un ciel nuageux ou à l’intérieur.

  • L’habillement

Le port d’une combinaison augmente la chaleur ressentie. Tout vêtement qui respire mal (notamment s’il est imperméable) peut avoir un effet négatif.

Boire régulièrement et en quantité suffisante!

Une fois cette température établie, vos employés doivent s’hydrater en suivant une stratégie prédéfinie, même s’ils n’ont pas soif!  

Il est recommandé de consommer environ 250 ml d’eau toutes les 20 minutes dans le cas d’une température ajustée de 39 degrés ou moins.

Dans le cas de chaleur plus intense, c’est un verre aux 15 minutes ou même aux 10 minutes qui est nécessaire!  

Pour en savoir plus sur les manières de protéger votre personnel de la chaleur, demandez conseil à SPI!

blog comments powered by Disqus
]